Les 8 erreurs à ne pas faire pour éviter que vos e-mails de prospection atterrissent à la corbeille

email corbeille

L’e-mail de prospection à de nombreux avantages : peu coûteux, très ciblé, intégration de contenus variés,  mais atterrit souvent dans la corbeille. C’est dommage car c’est une tâche qui prends du temps pour les commerciaux, qui est récurrente mais essentielle pour toute bonne prise de contact et pour un bon démarrage de relation commerciale. Il faut savoir que 95% des internautes consultent leur mail tous les jours, et 59% d’entre eux procèdent à un achat après la consultation.
L’email est devenu l’outil de prospection le plus répandu. Il sert donc de tremplin pour l’acquisition de nouveaux clients et le développement de votre service commercial.
En effet, du fait d’une concurrence accrue, d’une évolution des besoins, il est crucial que le flux entrant de nouveaux clients soit supérieur aux départs de vos clients.

Alors quelles sont les erreurs à éviter lors de la rédaction d’un email de prospection ? Sales XL vous détaille en plusieurs points l’ensemble des erreurs courantes qui sont commises lors de la conception d’emails commerciaux.

Un objet non étudié

L’objet d’un e-mail de prospection sert d’accroche commerciale. S’il est mal étudié, les internautes ne cherchent même pas à en découvrir le contenu : mauvais objets, pas d’ouverture. Il est important d’éviter de mettre les mots “gratuits”, “urgent” , “vous êtes le grand gagnant” dans l’objet, par risque d’être filtrer par les systèmes anti-spams. Il est préférable d’éviter d’écrire un objet trop long, un objet est optimisé lorsqu’il est court et concis.

Ecrire un “roman”

A l’ouverture de votre mail, si votre prospect découvre “un bloc”, sans saut de lignes, et beaucoup trop long, il se découragera d’avance et ne s’aventurera même pas à le lire. Il est important d’écrire un texte clair, court, bien ponctué et bien agencé.

Ne pas être identifiable pas son prospect

Faciliter votre identification par votre prospect est très important car il est nécessaire qu’il sache qui s’adresse à lui. C’est pour cela qu’il est préférable d’avoir une adresse mail selon le modèle suivant : prénom.nom@nomdel’entreprise.fr.

Ecrire des e-mails trop génériques

De nos jours, les internautes sont habités à recevoir des e-mails personnalisés. Il est donc préférable d’éviter d’employer “Madame, Monsieur” en début de mail. N’hésitez pas à l’appeler par son nom de famille, citer le nom de son entreprise dans le contenu du mail, et d’y placer tout autre information supplémentaire que vous auriez à son sujet. L’intérêt étant de personnaliser le plus possible le mail pour qu’il soit accrocheur et vendeur. Un discours trop large, fera penser à votre interlocuteur que vous êtes un ordinateur.

Faire des fautes d’orthographe

Si votre mail comporte des fautes d’orthographe ou des fautes de frappe, cela sera perçu comme étant un manque de professionnalisme et nuira à l’image de l’entreprise. Votre prospect ne voudra certainement pas faire affaire avec vous suite à ses fautes inattentions. Il est important avant de cliquer sur “envoyer” de relire et faire relire son mail si nécessaire. Il existe sur internet des correcteurs automatiques comme reverso.

Intégrer des images qui sont sans intérêt

Si votre message contient des images, il est important qu’elles gardent un lien avec votre entreprise : respect de la charte graphique, de vos codes couleurs  … Dans la pratique du content marketing (stratégie de contenu), il est recommandé d’intégrer des images.
Les images permettent d’attirer l’attention. Comme exemple congrès :  Les tweets avec images reçoivent 18 % de clics en plus, sur Facebook, le taux d’engagement est 2,3 fois supérieur en moyenne dès lors que le post est doté d’un visuel. Ce qu’il est intéressant de faire c’est d’intégrer votre logo au sein de vos e-mails qui soit un lien direct vers votre site. Attention cependant à ne pas abuser des images : il faut que ce soit équilibré avec le texte.

Ecrire l’ensemble des mails à la main

Cela vous fera perdre votre temps, et vous fera faire des fautes d’inattentions. C’est pour cela qu’il est important d’effectuer sa prospection de manière automatisée en ayant recours à une solution adaptée.

Négliger les supports mobiles

La grande majorité des personnes consultent leur boite mail depuis leur téléphone portable. Si votre mail n’est pas adaptable au support mobile, vous prenez le risque à ce que votre message ne soit jamais lu puisque votre prospect ne l’ouvrira sûrement pas depuis son ordinateur.

En conclusion

Pour réussir la rédaction d’un e-mail de prospection, il faut être clair, concis, et rester dans la simplicité. L’essentiel est de garder un discours naturel lors de la rédaction pour que votre interlocuteur comprenne qu’il s’agit bien d’une personne et non d’un ordinateur. Ne perdez pas de vue que votre e-mail de prospection est votre moyen pour acquérir un prospect, qui sera par la suite votre futur client.

Pour obtenir de nouveaux clients dès maintenant, rendez vous sur notre site : Sales XL

[thrive_leads id=’672′]
Summary
Review Date
Reviewed Item
Les erreurs à éviter sur un email de prospection
Author Rating
51star1star1star1star1star

Leave a Reply 0 comments