Comment ne pas finir dans les spams

Introduction

Si vous envoyez suffisamment de campagnes d’email, vous serez inévitablement confronté à des problèmes de filtre anti-spam. Selon ReturnPath, environ 21 % des courriels envoyés par des spécialistes du marketing par mail se retrouvent dans des dossiers inutiles.

Il est donc important que vous compreniez ce qu’est le spam, comment fonctionnent les filtres anti-spam et les pare-feu, et certaines des mesures que vous pouvez prendre pour éviter d’être signalé.

Qu’est-ce que le spam ?

Au fond, les pourriels sont des emails non sollicités, non pertinents, envoyés en vrac à une liste de personnes. Par exemple, disons que vous avez acheté une liste d’adresses électroniques d’une entreprise locale. À première vue, cette liste d’adresses semble pouvoir contenir d’excellents prospects pour votre entreprise, et vous voulez leur envoyer un email avec une offre pertinente qu’ils ne peuvent pas refuser. Mais comme ces personnes ne vous ont pas donné la permission explicite de les contacter, l’envoi d’un email à cette liste serait considéré comme du spam.

finir en spam

Lois sur le courrier indésirable

Il existe des lois anti-spam. Les spams ont un impact négatif sur les taux de délivrabilité, et nous voulons nous assurer que vos e-mails parviennent à leurs destinataires. Nous avons des règles très strictes qui doivent être respectées dans tous les pays, mais il se peut que votre pays ait des exigences supplémentaires.

Voici quelques points clés de la loi :

  • N’utilisez jamais d’en-têtes trompeurs, de noms, d’adresses de réponse ou de lignes d’objet.
  • Toujours fournir un lien de désabonnement.
  • Le lien de désabonnement doit fonctionner pendant au moins 30 jours après l’envoi.
  • Vous devez inclure votre adresse postale physique.

Filtres anti-spam

Les filtres anti-spam prennent en compte une longue liste de critères lors de l’évaluation du “spamming” d’un e-mail. Ils pèseront chaque facteur et les additionneront pour attribuer un score de spam, ce qui aide à déterminer si une campagne passera à travers le filtre. Si le score dépasse un certain seuil, votre email sera signalé comme spam et ira directement dans le dossier poubelle.

Chaque filtre anti-spam fonctionne un peu différemment, cependant, les notes de passage sont généralement déterminées par les administrateurs de chaque serveur. Cela signifie qu’un email peut passer par le Filtre anti-spam A sans problème, mais être signalé par le Filtre anti-spam B.

Quant à cette liste de critères de spam, elle est en constante augmentation et adaptation, basée sur au moins en partie sur ce que les gens identifient comme spam avec le bouton ‘Marquer comme spam‘ ou ‘C’est une arnaque‘ dans leur boîte de réception. Les filtres anti-spam se synchronisent même les uns avec les autres pour partager ce qu’ils ont appris. Il n’y a pas de formule magique – et les filtres anti-spam ne publient pas de détails concernant leurs pratiques de filtrage – mais il y a des mesures que vous pouvez prendre pour éviter d’atterrir dans le dossier indésirable de vos abonnés.

comment ne pas finir en spam

Métadonnées de campagne

Les filtres anti-spam veulent savoir que vous connaissez la personne qui reçoit l’email. Nous vous recommandons d’utiliser les balises pour personnaliser le champ À : de votre campagne, l’envoi par le biais de domaines vérifiés, et demander aux destinataires de vous ajouter à leur carnet d’adresses.

Votre adresse IP

Certains filtres anti-spam marqueront une campagne si quelqu’un avec la même adresse IP a envoyé du spam dans le passé. Lorsque vous envoyez votre courriel, il est livré par l’intermédiaire d’un serveur, donc si une personne envoie du spam, cela pourrait affecter la délivrabilité de tous les utilisateurs. C’est pourquoi vous devez choisir votre service d’email avec soin et être sûr que tous les utilisateurs respectent les conditions d’utilisation.

Code dans votre campagne

Les filtres anti-spam peuvent être déclenchés par du code, des balises supplémentaires ou du code tiré de Microsoft Word. Vous pouvez utiliser nos exemples de mail de prospection pour avoir un meilleur retour sans utiliser de code.

Contenu et mise en forme

Certains filtres anti-spam signalent les emails en fonction du contenu ou des images qu’ils contiennent, mais il n’y a pas d’ensemble de pratiques exemplaires à suivre ou de choses que vous devez absolument éviter. Mais nous avons quelques recommandations :

  • Concevez votre campagne de manière à être claire, équilibrée et à promouvoir l’engagement de vos abonnés.
  • Assurez-vous que vos abonnés ont choisi de recevoir vos emails.
  • Soyez cohérent. Essayez de ne pas trop vous éloigner du contenu et de la conception que votre public associe déjà à votre marque, votre site Web ou vos réseaux sociaux.
  • Tester, tester, tester ! Utilisez les tests A/B pour apprendre comment les changements apportés à votre contenu affectent la livraison et l’engagement.

courrier indésirable

Pare-feu d’un email

Les pare-feu ressemblent beaucoup aux filtres anti-spam en ce sens qu’ils sont conçus pour réglementer les emails entrants en fonction d’un ensemble de règles établies par le serveur de mails. Considérez-les comme des gardiens. Ils sont utilisés par les FAI, les grandes entreprises et les petites entreprises, et ils communiquent entre eux pour aider à identifier le spam et à arrêter les spammeurs.

Mais comment ce serveur sait-il ce qu’est le spam ? Vos propres destinataires l’enseignent. Lorsque vous envoyez un courriel à votre liste et que quelqu’un sur votre liste pense qu’il s’agit d’un courrier indésirable– ou ne se souvient pas d’avoir opté pour votre liste, ou si vous n’avez jamais eu l’autorisation au départ – ce destinataire peut vous signaler.

Les pare-feu s’appuient sur les scores de réputation pour bloquer les emails avant même qu’ils n’atteignent les filtres anti-spam basés sur le contenu, et ils calculent tous différemment la réputation d’envoi. Une fois que vous avez été signalé, vous resterez sur le radar de ces pare-feu ; cela aide à empêcher quelqu’un de passer d’un serveur de courrier électronique à un autre pour envoyer plus de courrier indésirable après avoir été signalé. Ces pare-feu sauront bloquer tous les emails avec votre nom à partir de maintenant, peu importe qui l’envoie ou d’où il vient.

Signalements d’abus

Lorsque les gens reçoivent des emails qu’ils pensent être des spams, ils n’ont qu’à cliquer sur un bouton dans leur client de mail (comme outlook ou gmail) pour les étiqueter comme tels. Dans la plupart des cas, une fois que ce bouton a été cliqué, un rapport d’abus est créé et envoyé au programme de courrier électronique ou au FAI du destinataire. Si un nombre suffisant de ces rapports est reçu, un message d’avertissement automatisé sera envoyé à l’expéditeur.

Des niveaux élevés de spam et d’abus de la part d’un utilisateur peuvent faire en sorte que les adresses IP soient blacklisté par les FAI et les organisations anti-spam. Et, si vous utilisez un service de marketing par courriel pour envoyer, cela signifie que vos courriels peuvent affecter la délivrabilité de centaines de milliers d’autres commerçants légitimes. C’est très sérieux – une mauvaise pomme peut vraiment gâcher le tout.

Signalements d’abus accidentels

Vous n’avez pas besoin d’être un spammeur pour être dénoncé pour spamming. Même les marketeurs légitimes qui n’utilisent que leurs propres listes peuvent voir leur courriel signalé comme étant du pourriel, même si ce n’est pas le cas. Parfois, il s’agit d’une simple erreur, comme lorsqu’un utilisateur clique sur le bouton spam pour se désabonner d’un email. Vous pouvez toujours envoyer un email à votre service de courriel pour lui demander des comptes concernant des spams non légitime.

spam email

Conseils et pratiques pour ne pas atterrir en spam

Dans le monde de la prospection par email, il est important de se rappeler que la permission est la clé. Sans permission, vous pourriez être dénoncé pour abus, que vous soyez un commerçant légitime ou non. Ces conseils peuvent vous aider à prévenir les plaintes de spam lorsque vous commencez à envoyer des emails aux abonnés :

Choisissez judicieusement votre méthode d’opt-in

Les formulaires d’inscription standard utilisent la méthode du double opt-in. Le double opt-in est précieux parce que vous saurez (et aurez la preuve) que chaque destinataire vous a donné la permission de lui envoyer des mails.

Mais il existe un certain nombre d’autres méthodes d’inscription populaires (API, intégrations, etc.) qui permettent l’opt-in unique, et nous n’ignorons certainement pas non plus la validité de ces méthodes. En fin de compte, la chose la plus importante est que vos destinataires vous donnent la permission de leur envoyer des emails. Vous devrez tenir compte de votre auditoire et des exigences juridiques applicables dans votre région pour déterminer la méthode d’adhésion qui vous convient.

N’utilisez pas les listes achetées ou louées.

Non seulement ils sont contre la plupart des conditions d’utilisation et fourni de mauvaises adresses qui mènent à des taux de rebondissement élevés et à des listes noires, mais ils ne vous aident pas vraiment à faire croître votre entreprise. L’envoi à une liste qui ne vous a pas donné la permission peut avoir un impact sur votre capacité à commercialiser votre entreprise, potentiellement endommager votre marque, et même entraîner des poursuites juridiques. Au lieu de cela, augmentez votre liste de manière organique.

Ne présumez pas que vous avez la permission.

Même si vos destinataires sont déjà vos clients (ou vos collègues, ou des personnes que vous avez rencontrées lors d’un salon professionnel, etc), n’envoyez pas de mails promotionnels sans avoir d’abord obtenu la permission. Envisagez d’ajouter un formulaire d’inscription à votre site Web ou de donner aux clients l’option de s’inscrire à votre liste lorsqu’ils font un achat dans votre magasin.

Définir les attentes lorsque les gens se joignent à votre liste.

Si vos abonnés pensent qu’ils s’abonnent aux newsletters mensuels et que vous commencez à leur envoyer des promotions hebdomadaires, il se peut qu’ils ne soient plus abonnés pour longtemps. Dites aux gens ce que vous allez envoyer et à quelle fréquence vous allez l’envoyer. Si vous voulez envoyer un contenu différent (bulletins mensuels, offres spéciales hebdomadaires, etc.), songez à créer des groupes dans votre liste afin que les abonnés puissent choisir le contenu qu’ils veulent recevoir de vous.

N’attendez pas trop longtemps avant de contacter vos abonnés.

Chaque liste de diffusion peut devenir périmée si elle n’est pas utilisée régulièrement, même si les abonnés ont été collectés à l’origine via le double opt-in. Les listes avec beaucoup d’adresses périmées peuvent mener à des taux élevés de rebonds, de plaintes de spam et de désabonnements.

En plus de garder un rappel de permission à jour dans chaque campagne, pensez à mettre en place un processus où les nouveaux abonnés reçoivent immédiatement des emails de votre part, peut-être par le biais d’un mailde bienvenue.

Traitez vos campagnes d’emailing comme une extension de votre marque.

Vos clients ont probablement déjà une idée du type de contenu, d’images et d’éléments de conception qu’ils peuvent attendre de vous, alors n’allez pas trop loin et risquez de nuire à ce facteur de reconnaissance.

Ne cachez pas le lien de désabonnement / désabonnement dans vos campagnes. La loi exige qu’un lien de désabonnement soit présent dans chaque campagne que vous envoyez. Lorsque le lien est bien en évidence, les personnes qui ne souhaitent plus recevoir vos e-mails pourront se retirer rapidement et facilement de votre liste d’envoi. Lorsque le lien est difficile à trouver, le destinataire peut être plus enclin à marquer votre message comme spam.

email spam

 

Summary
Review Date
Reviewed Item
Comment envoyer des emails sans finir en spam
Author Rating
51star1star1star1star1star

Leave a Reply 0 comments